En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Saône et Loire - Département

Visiter

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Expositions temporaires

Ça c'est le progrÈs !

Du 18 mars au 8 octobre 2017, au château de Pierre-de-Bresse

Qu’est-ce qui a marqué le développement de la Bresse bourguignonne ces dernières décennies ? Comment la modernité a peu à peu changé le visage de la région au cours du 20ème siècle jusqu’à nos jours ? Comment a-t-elle été vécue ?
L’exposition « Ça c’est le progrès ! » vous plonge dans l’histoire du développement de nos campagnes. L’électricité, l’eau courante, le téléphone ou la motorisation ont changé la vie des Bressans, qui ont connu la guerre, les vacances, la télévision puis internet… Tout un mode de vie a été bouleversé et à travers affiches, messages publicitaires et objets de la vie quotidienne du siècle dernier, c’est un vaste pan de l’évolution de la Bresse qui est retracé au Château de Pierre-de-Bresse.
L’exposition se concentre en particulier sur la période d’après-guerre que l’on surnomme « les Trente Glorieuses ». Durant celle-ci, chacun a vécu le progrès, qu’il ait été technique, économique, social ou culturel.
Avant, les Bressans mettaient des sabots et allaient à l’école à pied, portaient des tabliers et mangeaient de la soupe, des gaudes et des gaufres de sarrasin, puis la mécanisation et la société de consommation sont apparues. Leur quotidien a changé à jamais et une certaine facilité s’est installée. On n’hésitait alors pas à démissionner de son travail pour en chercher un plus intéressant. Avec plus de temps libre, les Bressans ont aussi pu connaître les débuts de la civilisation de loisirs, avec le cinéma, le sport, les magazines, leurs premiers voyages…

 

 

Tirado au château

DU 13 mai au 1er octobre 2017, AU CHÂTEAU DE PIERRE-DE-BRESSE

Damian Tirado, peintre et sculpteur originaire du Venezuela résidant à Savigny-en-Revermont vous présente à la manière des touristes japonais son « rapport d’émerveillement » face au château, à son parc, à son architecture et aux collections qu’y présente l’établissement, en exposition comme en réserve. Nous vous invitons à cette découverte réinterprétée et quasi ectoplasmique de notre écomusée.

 

 

 

Retour vers le futur ! Paris-Romenay, 1937-2017 

DU 15 mai au 8 octobre 2017, à la Ferme du Champ bressan de Romenay

« Nom de Zeus Marty… ou plutôt nom de Diou… nous voilà en… 1937 ! ».
Dans la grange du Champ bressan, il se passe de drôle de choses… Après les expositions sur la sorcellerie ou les stars de Bresse, le Musée a choisi de retourner de retourner le sablier du temps. 
En repartant pour 1937, les visiteurs découvrent les objets insolites du quotidien d’alors. Qui aurait l’idée aujourd’hui d’utiliser une douche électrique, de la pâte à ongles, ou encore d’écouter sa musique sur un « véraphone » ? 
1937, c’est aussi l’année où Romenay a représenté les provinces de France à l’Exposition internationale de Paris. Pour la première fois depuis 80 ans, le Musée du terroir a donc reconstitué cette année son exposition parisienne. 
Alors, prêt à embarquer pour un saut dans le temps ?

 

 

 

25 ans d'acquisition

DU 20 mai au 17 septembre 2017, AU musée des Beaux-arts de Louhans-Châteaurenaud

Depuis de nombreuses années, le musée des Beaux-Arts recueille en son sein une multitude d’œuvres. C’est pourquoi il organise cette année une exposition temporaire présentant « 25 ans d’acquisition » ! C’est une manière de valoriser d’une part la richesse artistique du musée mais aussi la générosité des donateurs, essentiels dans le fonctionnement des musées, qui contribuent ainsi grandement à la diffusion de la culture et du patrimoine local.

 

 

 

 

imagededroite